15 juin 2011. Une photographie de moi. Maintenant. Un flash. Un instantané. J'ai 39 ans aujourd'hui. Me voila à l'aube de la quarantaine. J'ai 39 ans. Cela me déroute car j'ai la nette impression de rouler sans limitation de vie-tesse sur l'autoroute de mon existence. Il en deviendrait affolant de se retourner un instant afin de constater que 39 années se sont écoulées depuis ce 15 juin 1972 où je suis sortie de la matrice de ma mère. Ce jour là je n'étais d'ailleurs ni l'élue, ni "the one", à l'image de Néo dans Matrix. Non, seulement un "incident" dans la vie d'un couple, d'une famille. A moins que je n'ai été un "accident"?... Quelle nuance, quelle différence... "No comment!"

...Moment d'égarement. Je stationne en ce quai un instant avant de remonter dans le prochain train qui me conduira très vite, j'en ai conscience jusqu'a ma prochaine escale.  In fine jusqu'a ma destination finale. J'entendrai alors une voix éraillée me murmurer: "Mauve tu es arrivée. C'est le terminus, il te faut descendre pour l'ailleurs...

 

(...CHUT...)

 

15 juin 2011. J'ai 39 ans aujourd'hui. Même si je suis troublée par ce rythme effréné, je ne peux qu'admettre que je ne me suis jamais sentie aussi bien dans mes Converses qu'à l'heure actuelle. Que de chemin parcouru!. A 39 ans, je suis plus à l'aise avec moi. Je crois que je devisse ma croix, pour m'alléger et me laisser porter par le courant. Je lutte moins dans ma nage à contre-courant. Je suis moins dans le noir, la lumière se fait plus prégnante. Je l'accepte en me laissant noyer par toutes ces énergies.

Ainsi, je me fais davantage confiance. Je me surprends et m'étonne dans mes pensées, mes réactions, mes réflexions, mes traversées, mes initiatives. Je me persuade Ô fil du temps, que je suis aussi bien que les autres, que j'ai des avantages, et non plus que des désavantages. Celà est une avancée prodigieuse. Je suis plus sure de moi pour prendre des décisions, faire des choix. J'assume un peu mieux ce que je vois face au miroir, et celà me glace un peu moins. Je deviens plus épanouie, plus femme. Oui, la grande différence est là, bien comprise et assimilée: Je me devine plus FEMME. J'ai dit je me devine! Ainsi il ne serait pas utopique de penser que peut-être après la nidation, viendra le temps de l'éclosion.

A 39 ans je me découvre doucement. Au travers de mon histoire, de mes expériences, de mes rencontres, de mon "travail" personnel. Je suis guérie de certains maux, de souffrances ce qui déleste sacrément mes pas afin d'aller de l'avant. Je m'écoute plus régulièrement, je m'apaise et tente enfin de me poser dans une harmonie bienfaitrice. Je prends des risques et vais plus sereinement en terres inconnues. Je parviens mieux à faire des "choses" uniquement pour moi entendant au loin la petite voix rassurante. Je me lance des défis et je défie mes obstacles tortueux et internes. Je refuse le déni, préférant à ce dernier la confrontation d'avec moi-même. Je me réalise, je me mets en scène, et j'aime toutes ces perceptions.

Ô bien sur à 39 ans je demeure obscure, duelle, un peu complexe dans ma façon d'être, de ressentir le monde et ses habitants. Je suis toujours emplie de peur, de doute, d'incertitude. Mais celà n'est-il pas le lot de chacun d'entre nous à un moment de notre vie ici-bas?

Aujourd'hui 15 juin 2011, j'ai 39 ans...

 

Ce billet d'humeur, d'amour prône en ce jour la vie, l'espoir, la croyance en soi, la positivité, et l'envie furieuse d'aller encore plus loin dans mon intime....

 

***Je me souhaite un bon anniversaire***

 

Pour une fois, la désertion de Mauve en ses terres n'est pas synonyme de mal d'être, de malaise. Non, Mauve vit. Elle vit. Cet état de fait est réjouissant je trouve. Même si elle reconnaît que son écriture, son monde exutoire est un peu laissé à l'abandon. De ce constat elle s'en veut un peu. Elle qui "soit disant" aime tant écrire...

 

(...CHUT...)

 

*****

 

...MERCI ...

 

A vous : Anonymes, connus, anonymes connus de continuer à passer régulièrement ici.

 

Je suis touchée par vos regards et vos égards à mon intention.

*****

 (...CHUT...)

P1000977