17h30

Margot rentre, s'installe, furtivement balaie la salle d'un regard, commande et attend. Pour être plus précise elle l'attend lui.

Quelle idée a t-elle eu avec ce pari stupide qu'elle s'est lancée, comme une bouteille à la mer. Elle cherchait à se prouver quoi? Le pari lancé est déjà échoué. Elle le sait.

Margot l'attend et l'espère dans ce bar où ils se sont rencontrés la première fois. Une première fois agréable, douce, paisible. Une première fois qui donnait envie de voir naître beaucoup d'autres fois.

Mais aujourd'hui elle sait qu'il ne viendra pas. D'ailleurs pourquoi le ferait-il? Tout était clair pour lui, et si obscur pour elle. Jusqu'au bout elle a voulu comprendre. Margot se dit qu'à trop comprendre on finit par se perdre, et pour une con se faire prendre!

Ainsi va la vie se répète sans conviction Margot. Vie écoulée sans filtre, celui qui est necessaire à l'auto-protection contre les différents tampons. Margot se dit qu'elle doit se saisir de cette nouvelle expérience pour se grandir, et penser, oui penser, à aller (enfin) acheter un filtre, ça pourra lui servir à l'avenir!

Les secondes paraissent des minutes, tant le temps défile lentement. Son coeur lui au contraire est rythmé d'une cadence frénétique. Suspendu au bout d'un élastique il fait le yoyo. Ô le coeur!

17h45

Elle l'attend, mais il ne viendra pas. C'est un fait, une certitude. Margot le savait, mais cependant elle souhaitait croire en une petite étoile décelant un fabuleux trésor: une prodigieuse clarté. Pour Margot la lumière était de faible intensité jusque lors. Elle s'est éteinte dans ce brusque court-circuit émotionnel. Fusibles grillés, il n'y a plus qu'à se reconnecter. Amélie, descends de ton poulain, la vie n'est pas un conte de fée, plutôt un conte défait.

Thé refroidi et sans saveur, brouhaha environnemental, elle seule attablée se retrouve dépitée. Ou t'es? Pas ici en tout cas, heureux ailleurs surement. Peu rancunière, elle le lui souhaite! Même si pour l'instant elle est plutôt en colère. Contre lui, un peu. Contre elle beaucoup.

18h

Pari perdu! La demi heure est passée, Margot ne l'attend plus. Il ne viendra pas. Resteront toutes ces questions, et ce doute qui en elle s'est imiscé, insidieux poison qui altère sa raison. Margot se lève, ferme la porte du bar, referme cette parenthèse ni inattendue, ni enchantée et à sa vie retourne.

 

 

458