Parfois elle m'étonne et détonne. Un carton-plein d'émotions.

Parfois elle me fait rire. Rire pour ne pas dépérir. Une journée sans rire....

Parfois elle me laisse sans voix, sur la voie!

Parfois elle me fait peur. Non elle me terrifie.

Parfois elle fait vibrer mon coeur très fort. Tic-Tac Boum!

Parfois elle m'enchante, et je chante avec elle.

Parfois elle me met hors de moi, je gronde, je colère.

Parfois je la vénère, je la canonise, je la prie. Une Sainte.

Parfois elle me fait de très beaux cadeaux. Notamment les petits riens...

Parfois elle est douce, je l'aspire, je m'emplis d'elle.

Parfois elle est jouissive. Et qu'il est bon d'être Épicurienne.

Parfois j'ai envie de la quitter. Oui...

Parfois elle m'émeut. Elle m'émeut de manière intense. Touchée sans couler.

Parfois entre elle et moi c'est très complexe. Un jeu à deux. Un combat, une lutte, un bras de fer, de force.

Parfois elle est cruelle, injuste.

Parfois elle me donne envie de crier, non d'hurler.

Parfois elle me rend noire ou mauve, celà dépend.

Parfois elle me fait dépasser les limites, et je pars en voyages dangereux. Et vie-danse ces excès sont de sa faute!

Parfois j'ai envie d'une autre.

Parfois je suis la danseuse de la boîte à musique. Je tourne en rond...

Parfois elle me fait pleurer. A remplir les ruisseaux arides...

Parfois elle fait littéralement exploser mes sens.

Parfois elle m'impulse la révolution.

Parfois elle me guide.

Parfois elle me fait dire "NON" à la conformité, à l'habituel, au pareil. Elle me rend différente. Une pas-pareille.

Parfois elle me rend belle et légère. Insousciante, aérienne.

Parfois je la fuis. Et comme Forrest, ou Lola, je cours, je cours.

Parfois elle m'enivre et me transporte au delà de tout.

Parfois elle me rend béate et contemplative.

Parfois elle m'interroge. Elle me fait poser beaucoup trop de questions!

Parfois elle me dépasse, elle va bien trop vite. Je n'ai pas d'épuisette pour la rattraper.

Parfois elle m'invite aux rêves, fous, doux. Multiples il sont.

Parfois elle me file entre les doigts, elle m'échappe. S'en va et ne reviendra pas.

Parfois, et encore plus!

Mais ELLE je l'aime. Elle me fait grandir, tous les matins un peu plus. Elle me permet de gravir des sommets incessibles. Je la respire passionnée et exaltée, emplie de cent mille émotions. Oui au moins cent mille. Cent mille émotions c'est dur à gérer, mais elle m'inspire, encore, encore, et encore.

...Elle je l'aime...

...Je la remercie, car je suis toujours LA, ici et maintenant.

 ******

...HYMNE...

A

***LA VIE***